Merck

Hématologie

Analyse clinique du sang et coloration pour l'hématologie

L'hématologie est l'étude clinique du sang, des organes hématopoïétiques et des maladies sanguines. Le sang humain est composé d'env. 45 % de composants cellulaires et 55 % de plasma et joue un rôle essentiel dans le transport de l'oxygène, la régulation de la température corporelle et le soutien du système immunitaire. 

Les trois composants cellulaires majeurs, à savoir les globules rouges (érythrocytes), les globules blancs (leucocytes) et les plaquettes, sont essentiels pour comprendre, prévoir, diagnostiquer et traiter une variété de maladies et de troubles hématologiques. Ces derniers incluent les infections du sang, les cancers du sang, les maladies génétiques et autoimmunes, ainsi que les complications liées aux transfusions sanguines et aux interactions pharmaceutiques, telles que la chimiothérapie.

Hématologie et oncologie

Les hématologues ont un rôle difficile à jouer dans le domaine de l'oncologie. Les principaux cancers du sang, que sont les lymphomes, les leucémies et les myélomes, représentent environ 10 % de l'ensemble des nouveaux cancers diagnostiqués. Ces cancers affectent la production des cellules sanguines ou altèrent leur comportement, ce qui peut être traité avec une validation en hématologie, en plus des thérapies classiques que sont les rayons, la chimiothérapie, l'immunothérapie et la transplantation de cellules souches.

Coloration et analyse en hématologie

La coloration histologique du sang et des tissus liés au sang est la méthode standard d'analyse en hématologie depuis la fin du 19e siècle. La coloration panoptique selon Pappenheim1, et les colorations de Giemsa, Wright et Leishman1, continuent d'être les techniques standards dans les procédures de diagnostic hématologique, avec diverses modifications chimiques destinées à améliorer la différenciation ou la spécificité de la coloration1. Autrefois, la plupart des échantillons hématologiques étaient analysés manuellement. Aujourd'hui, la plupart des échantillons sont analysés en utilisant des systèmes de coloration semi-automatiques ou entièrement automatisés, capables de déterminer tous les paramètres nécessaires au diagnostic. Les frottis sanguins ou de moelle osseuse pathologiques ou suspects sont ensuite soumis à une analyse différentielle classique utilisant des colorants, en plus d'une analyse génétique ou des anticorps, en cas d'indication.


Articles techniques apparentés

Protocoles apparentés

Trouver d'autres articles et protocoles






Bibliographie

1.
Begemann H, Rastetter J. 1972. Atlas of Clinical Haematology. Berlin, Heidelberg: Springer Berlin Heidelberg.
Connectez-vous pour continuer

Pour continuer à lire, veuillez vous connecter à votre compte ou en créer un.

Vous n'avez pas de compte ?