Merck
AccueilApplicationsGénomiquePCR quantitative (qPCR)

PCR quantitative (qPCR)

qPCR avec colorant SYBR Green

La PCR quantitative en temps réel (qPCR) utilise des molécules rapporteuses fluorescentes pour permettre la quantification des produits amplifiés. Comme dans la PCR classique, une matrice d'ADN, d'ADNc ou d'ARN est amplifiée, mais à chaque cycle, des signaux fluorescents sont contrôlés pour une quantification relative ou absolue. Cette technique est utile dans de nombreux domaines de la recherche, notamment l'analyse de l'expression génique, du génotypage, des micro-ARN, des variations génétiques et des protéines.

Comment analyser les données de qPCR ?

La fluorescence des molécules rapporteuses est mesurée et quantifiée ; en général, ce sont soit des colorants (SYBR® Green, bromure d'éthidium) qui s'intercalent entre les bases sur l'ADN double brin, soit des sondes conçues pour se lier à une séquence spécifique (sondes Molecular Beacons, sondes TaqMan®) sur l'ADN.

Quantification relative des données de qPCR

Il existe deux grandes méthodes de quantification des données de qPCR. La quantification relative, méthode la plus courante, utilise la comparaison des Ct (ΔΔCt), qui permet de déterminer le différentiel d'expression ou d'abondance du gène cible dans l'échantillon, comparé à un gène témoin et normalisé avec le différentiel d'expression d'un gène de référence. Puisque les valeurs d'efficacité E sont différentes pour le gène cible et le gène de référence, cette méthode tient également compte des différences entre les valeurs E. Cette méthode est plus souvent employée dans l'analyse de l'expression génique.

Quantification absolue des données de qPCR

La seconde méthode, la quantification absolue, est plus courante en microbiologie environnementale et s'appuie sur la courbe étalon (SC pour "Standard Curve"). La méthode de la courbe étalon utilise une série de dilutions d'une concentration en matrice connue (N0) pour créer une courbe étalon en utilisant la régression linéaire du log(N0) en fonction du cycle seuil (Ct pour "Cycle threshold"). Cette courbe sert ensuite à calculer les concentrations en matrice de l'échantillon. Cette méthode repose sur l'hypothèse que la valeur d'efficacité de l'échantillon est identique à celle de l'étalon.


Articles techniques apparentés

  • After a traditional PCR has been completed, the PCR/qPCR data analysis is conducted by resolution through an agarose gel or, more recently, through a capillary.
  • Real-time polymerase chain reaction allows researchers to estimate the quantity of starting material in a sample. It has a much wider dynamic range of analysis than conventional PCR
  • PCR assay guide navigates you through primer validation and other assay optimization factors to ensure high sensitivity and specificity for optimum DNA/ RNA quantification.
  • The entire PCR workflow is vulnerable to factors which introduce variability. Many of the variable components are unavoidable, such as the source of the sample or the requirement for a reverse transcription step. Assay design is also highly variable and can make the difference between PCR success and failure and also contributes to the reproducibility and sensitivity of an assay.
  • Dual-Labeled Probes are the most common probe type for qPCR and are often referred to as hydrolysis probes.
  • Afficher tout

Protocoles apparentés

  • Our SYBR Green qPCR Protocol is a method designed to detect accurate quantification of gene expression and RT-PCR reactions
  • Chromatin Immunoprecipitation quantitative real-time PCR (ChIP-qPCR) is commonly used in studies that focus on specific genes and potential regulatory regions across differing experimental conditions and data analysis. qPCR enables DNA analysis in real time by analyzing fluorescent signal intensities that are proportional to the amount of amplicon.
  • Primer Concentration Optimization Protocol is an approach to create a matrix of reactions. This is used to test a range of concentrations for each primer against different concentrations of the partner primer.
  • Once an assay has been optimized, it is important to verify the reaction efficiency. This information is important when reporting and comparing assays. In this example protocol, the assay efficiency is compared over a wide and narrow dynamic range of cDNA concentrations.
  • Multiplex qPCR employing probe-based chemistries is a demanding application that often requires extensive optimization and validation.
  • Afficher tout