Merck
AccueilApplicationsBiologie des protéinesAnalyse de la structure des protéines

Analyse de la structure des protéines

PDB ID : 5MU8, d'après Blevitt et al., Structural Basis of Small-Molecule Aggregate Induced Inhibition of a Protein-Protein Interaction. J. Med. Chem. 2017, 60:3511-3517 et AS Rose et al. (2018) NGL viewer: web-based molecular graphics for large complexes. Bioinformatics, et RCSB PDB.

La fonction d'une protéine dépend directement de sa structure, de ses interactions avec les autres protéines et de sa localisation dans les cellules, les tissus et les organes. La structure et la fonction des protéines sont étudiées à grande échelle en protéomique, ce qui permet d'identifier des biomarqueurs protéiques associés à certaines maladies ainsi que des cibles thérapeutiques potentielles. La compréhension de la structure des protéines et la cartographie de leur localisation, de leur niveau d'expression et des interactions entre protéines fournissent des informations utiles qui peuvent être exploitées pour déduire leur fonction. 

Structure des protéines
Détermination de la structure des protéines
Cartographie des protéines


Articles techniques apparentés

  • Cette table de référence reprend les vingt acides aminés présents chez les eucaryotes, classés par type de chaîne latérale et par charge. Nous proposons une gamme complète d'acides aminés, dont l'alanine, l'isoleucine, la leucine, la valine, la phénylalanine, le tryptophane, la tyrosine, l'asparagine, la cystéine, la glutamine, la méthionine, la sérine, la thréonine, l'acide aspartique, l'acide glutamique, l'arginine, l'histidine, la lysine, la glycine et la proline. Découvrez-la dès maintenant !
  • The human protein atlas has an aim of mapping all human proteins within cells, tissues and organs and providing open-access information to advance understanding of human biology and disease.
  • Information on Isoelectric Focusing including what it is and how it is used. In order to ensure the high performance of analysis, isoelectric point (pI) standards are needed.
  • We presents an informational article concerning biomolecular NMR and the use of Isotope Labeling Methods for Protein Dynamics Studies.
  • Glycosylphosphatidylinisotol (GPI) anchored proteins are membrane bound proteins found throughout the animal kingdom. GPI anchored proteins are linked at their carboxyterminus through a phosphodiester linkage of phosphoethanolamine to a trimannosyl-non-acetylated glucosamine (Man3-GlcN) core.
  • Glycan Sequencing Using Exoglycosidases
  • Sigma-Aldrich presents a Biofiles on Detect, Visualize and Quantify Single Post-Translational Modifications
  • Afficher tout (10)

Protocoles apparentés

  • This page covers the principles and methods of chromatofocusing, a chromatography technique that separates proteins according to differences in their isoelectric point (pI).
  • Protein Structural Analysis
  • This protocol describes a method for chemical cross-linking of proteins using formaldehyde. With the exception of zero-length cross-linkers, formaldehyde has the shortest cross-linking span (~2-3 Å) of any cross-linking reagent, thus making it an ideal tool for detecting specific protein-protein interactions with great confidence.
  • Afficher tout (2)

Trouver d'autres articles et protocoles


Structure des protéines

La structure d'une protéine est déterminée par la séquence d'acides aminés qui la constitue et par la manière dont la protéine se replie en formes plus complexes.

  • La structure primaire d'une protéine est définie par sa séquence d'acides aminés.
  • La structure secondaire est définie par les interactions locales entre certains segments de la chaîne polypeptidique, qui peuvent former des hélices α et des feuillets β par la formation de liaisons hydrogène.
  • La structure tertiaire est définie par la structure tridimensionnelle globale de la protéine.
  • La structure quaternaire est définie par la manière dont les différentes sous-unités protéiques interagissent entre elles pour former de plus gros complexes.

Détermination de la structure des protéines

Déterminer la structure tridimensionnelle des protéines à un niveau de résolution de l'ordre de l'atome est utile pour l'identification de leur fonction, la conception de médicaments basée sur la structure et l'amarrage moléculaire.

  • RMN : La spectroscopie par résonance magnétique nucléaire (RMN) permet d'obtenir des informations sur la structure et la dynamique des protéines. Dans l'analyse par RMN, l'emplacement spatial des atomes est déterminé par leurs déplacements chimiques. Les protéines destinées à une analyse par RMN sont généralement marquées par des isotopes stables (15N, 13C, 2H) afin d'accroître la sensibilité tout en facilitant la déconvolution structurale. Les marqueurs isotopiques sont généralement introduits par l'apport de nutriments marqués isotopiquement dans le milieu de culture lors de l'expression des protéines.
  • Radiocristallographie : La radiocristallographie permet d'obtenir la structure tridimensionnelle des protéines par diffraction des rayons X des protéines cristallisées. La cristallogenèse est réalisée en ensemençant des solutions riches en protéines favorisant la précipitation, avec des cristaux de protéines organisés se formant dans des conditions appropriées. Des rayons X sont envoyés sur les cristaux de protéines, qui les diffusent vers un film ou un détecteur électronique. On fait pivoter les cristaux pour capturer la diffraction en trois dimensions, ce qui permet de calculer la position de chaque atome dans la molécule cristallisée par transformée de Fourier.

Cartographie des protéines

La cartographie de la localisation et du niveau d'expression des protéines dans des cellules, des tissus et des organes spécifiques permet de réaliser une étude fonctionnelle du protéome. La distribution spatiale des protéines est essentielle à leur fonction, une mauvaise localisation ou une mauvaise expression pouvant être à l'origine de diverses maladies. Les projets de cartographie comme le Human Protein Atlas constituent une ressource protéomique pour la recherche de candidats biomarqueurs ; ils facilitent aussi la compréhension des mécanismes physiopathologiques des maladies. La cartographie de l'interactome permet de définir les interactions moléculaires qui se produisent au niveau de la cellule, de comprendre la fonction des protéines et d'identifier des cibles thérapeutiques potentielles intéressantes pour certaines maladies.


Documentation produit apparentée

Bulletin : ISOGRO Media





Connectez-vous pour continuer

Pour continuer à lire, veuillez vous connecter à votre compte ou en créer un.

Vous n'avez pas de compte ?