Merck

Albumines et protéines de transport

La sérum albumine bovine (BSA) est une protéine de transport, un étalon protéique et un supplément pour culture cellulaire de grande importance.

De nombreuses molécules sont instables ou insolubles sous forme non complexée. In vitro, les albumines et autres protéines de transport sont souvent utilisées pour fixer, séquestrer et stabiliser tout un éventail de protéines et de petites molécules importantes. Les albumines sont des protéines hydrosolubles simples, présentes dans les fluides et les tissus animaux, et dans une moindre mesure dans les plantes. Les albumines servent à la biofabrication d'anticorps monoclonaux et de protéines recombinantes thérapeutiques.

Nous fournissons des albumines répondant aux besoins de nombreuses applications, notamment la culture cellulaire, la quantification de protéines, la stabilisation d'enzymes, les tests ELISA et les procédés liés aux anticorps. Outre des albumines issues de différentes sources, nous proposons aussi ces protéines essentielles en différents formats et formulations.

Lire la suite


CATÉGORIES LES PLUS DEMANDÉES

Produits

Sort by Relevance
Showing 1-20 of 110
Page 1 of 6
Page 1 of 6
Showing 1-20 of 110
Compare
Product Number
Product Description
Pricing
Page 1 of 6
Page 1 of 6

Albumines et culture cellulaire

Les albumines, en particulier celles issues de sérum bovin (BSA), sont des constituants importants de nombreux systèmes de culture cellulaire sans sérum, notamment ceux utilisant des cellules d'hybridome ou des cellules ovariennes de hamster chinois (CHO). Dans les milieux de culture cellulaire, l'albumine se lie à d'autres molécules essentielles et les achemine jusqu'aux cellules en culture. Comme les albumines n'ont pas toute la même efficacité dans les milieux de culture, il est conseillé de choisir celles qui ont été testées pour vos applications de culture cellulaire.

Sérum albumine bovine (BSA)

La sérum albumine bovine (BSA, de l'anglais bovine serum albumin) ou albumine de sérum bovin (ASB) est un réactif essentiel en culture cellulaire et dans diverses applications impliquant des protéines.

La BSA est une protéine globulaire d'un poids molécule de ~66 kDa, employée dans de nombreuses applications biochimiques du fait de sa stabilité et de son absence d'interférence avec les réactions biologiques. La BSA se présente sous la forme d'une chaîne polypeptidique simple, exempte de glucides et constituée de 583 résidus d'acides aminés. Apprenez-en davantage sur la structure protéique de la BSA, son poids moléculaire, ses propriétés et ses applications dans notre guide des propriétés physiques et des applications de la BSA.

Parmi les produits à base d'albumine, la BSA est la protéine à toute épreuve classique, utilisée dans de nombreuses applications. Nos divers formats de sérum albumine bovine ont une pureté de 95 à 99 %. Nous fabriquons et distribuons une BSA purifiée à l'aide de diverses méthodes primaires, notamment la vraie méthode de fractionnement de Cohn, des méthodes de fractionnement à l'éthanol modifiées, le choc thermique et la chromatographie. Des étapes de purification supplémentaires peuvent inclure une cristallisation ou une filtration sur charbon. Pour plus de commodité, nos BSA sont définies en fonction de leur méthode de préparation :

  • La purification par chromatographie de l'albumine permet typiquement d'obtenir une conformation plus proche de la protéine native que les méthodes de fractionnement à l'éthanol et par choc thermique.
  • La méthode à l'éthanol et par choc thermique consiste en un fractionnement de Cohn pour la purification initiale, suivi d'une étape thermique pour améliorer la purification de l'albumine jusqu'à ≥ 99 % par électrophorèse sur gel d'agarose.
  • Le fractionnement à l'éthanol est une méthode de fractionnement qui consiste à ajuster la concentration en éthanol, le pH et la température. Contrairement à la méthode par choc thermique, ce procédé se fait à basse température, ce qui ne dénature par les protéines et préserve la structure et la fonction de l'albumine native.
  • Le procédé de fractionnement par choc thermique, qui consiste à ajuster le pH et la température, implique l'ajout d'un stabilisant pour protéines. Ce dernier permet à l'albumine de tolérer la température > 65 °C. La plupart des autres protéines plasmatiques sont dénaturées et précipitent au cours du procédé, ce qui donne une albumine de plus grande pureté.

Sérum albumine humaine (HSA)

La sérum albumine humaine (HSA, de l'anglais human serum albumin) ou albumine de sérum humain est la protéine la plus abondante du plasma humain ; son poids moléculaire est de ~ 66 kDa (d'après sa composition en acides aminés). L'albumine sérique est parfois appelée "Fraction V de Cohn". Cette dénomination provient de la méthode originelle de Cohn consistant à fractionner les protéines sériques par précipitation dans de l'éthanol à froid, car l'albumine sérique a été trouvée dans la cinquième fraction d'éthanol selon la méthode de Cohn. Depuis, l'expression "Fraction V de Cohn" est utilisée par certains pour décrire l'albumine sérique, quelle que soit la méthode de préparation employée. Nous produisons des albumines de sérum humain par un procédé de fractionnement à l'éthanol à froid, dérivé de la méthode de Cohn traditionnelle et de la méthode par choc thermique, et proposons des versions native et recombinantes de la HSA en poudre et en solution.

Autres produits à base d'albumine

Notre gamme comprend d'autres produits à base d'albumine pour les applications spécifiques nécessitant des protéines humaines et d'autres protéines d'origine non bovine. Les albumines humaines recombinantes et l'albumine sans constituant d'origine animale sont fournies dans des tampons aqueux ou sous forme de poudre lyophilisée. Nous proposons aussi des albumines d'autres espèces, notamment dérivées des sources suivantes :

  • Blanc d'œuf de poule
  • Sérum de souris
  • Sérum de rat
  • Sérum porcin
  • Sérum ovin

Nos albumines ont une grande pureté et une excellente solubilité, ce qui garantit un faible niveau de bruit de fond dans les essais de quantification des protéines et réduit au minimum les interférences dans les bioprocédés.

Transferrines et alternatives à la transferrine

Les cellules ont besoin de fer pour fixer l'oxygène disponible dans l'environnement extracellulaire. Les transferrines sont des glycoprotéines à chaîne simple du sérum qui facilitent l'absorption du fer dans les milieux de culture, puis son transport intracellulaire. Même si la transferrine constitue la méthode optimale sur le plan physiologique pour amener le fer jusqu'aux cellules, et qu'elle a ainsi été intégrée à la production de composés biopharmaceutiques comme les anticorps monoclonaux, des systèmes moins risqués, sans constituant d'origine animale, ont permis d'adopter des petites molécules en guise d'alternative à la transferrine dans la biofabrication. Un grand nombre de ces alternatives sont des chélateurs du fer, qui nécessitent des protocoles adaptés dans les systèmes de culture, car nombre d'entre eux ne résistent pas au cycle redox du fer et peuvent ainsi contribuer au stress oxydatif. Nos réactifs de culture cellulaire incluent une sélection complète de transferrines et d'alternatives à la transferrine.