Merck

Impuretés du procédé et du produit

Familles de tests basés sur les anticorps monoclonaux (mAb) pour l'évaluation des impuretés d'un procédé et d'un produit

De nombreuses impuretés sont présentes ou générées au cours du procédé de fabrication des mAb, y compris des contaminants du procédé ou du produit qui peuvent faire dérailler le programme de développement de votre biothérapie. Heureusement, nous avons des années d'expérience dans la réalisation de tests dans des environnements de R&D et de BPF, et nous répondons aux exigences en matière de données à chaque phase du cycle de développement. Avec des instruments de pointe et des délais d'exécution rapides, nous fournissons des résultats fiables pour faire avancer votre projet.   

Demande d'informations

Évaluation des impuretés du procédé

Pour répondre aux besoins d'analyse des impuretés suivantes, nous proposons des familles de tests couvrant les contaminants du procédé, les protéines et l'ADN des cellules hôtes, et les additifs du procédé.

Contaminants de la cellule hôte : Au cours de la fabrication des mAb, des impuretés peuvent provenir de la cellule hôte utilisée pour exprimer votre médicament. Les impuretés de protéines de cellules hôtes (HCP), présentes à des niveaux de l'ordre de la ppm dans les biothérapies, constituent un risque majeur d'immunogénicité, car elles peuvent déclencher une réponse immunitaire imprévisible chez les patients. Leur nature complexe et diverse les rend difficiles à détecter ou à surveiller. Les critères d'acceptation de l'ADN résiduel de l'hôte étant généralement fixés à un niveau très bas (souvent ≤ 1,0 pg d'ADN par mg de substance médicamenteuse), des techniques d'élimination efficaces et des méthodes de détection sensibles sont essentielles.

Additifs de fabrication : une grande diversité d'additifs de fabrication doit être surveillée pendant le développement et la fabrication des mAb. Il s'agit notamment des détergents, de la protéine A, des réactifs de transfection, des antibiotiques, des agents antimousse et des facteurs de croissance.

Batterie microbienne : de nombreux mAb sont produits dans des organismes microbiens pour bénéficier de taux de croissance rapides et de rendements élevés, d'où l'importance de surveiller et de contrôler la présence de contaminants microbiens. Un composant de la paroi cellulaire des bactéries Gram-négatives, appelé endotoxine, produit des réactions allant de la fièvre et des frissons jusqu'au choc septique mortel. Son élimination de votre mAb est non seulement critique, mais également une exigence réglementaire. Les tests de biocharge doivent être utilisés tout au long du procédé de fabrication des mAb, et les essais de stérilité sont également importants pour garantir l'intégrité de la production des mAb.

Évaluation des impuretés du produit

Pour répondre aux besoins de test des impuretés suivantes, nos familles de tests de contaminants de produits sont structurées en fonction des variants de taille, des variants de charge ou de la microbiologie (viable ou non viable).

Répartition de charge : résultant de modifications post-traductionnelles (PTM) au cours du procédé de fabrication, ou de modifications chimiques au cours de la purification et du stockage, les variants de charge peuvent avoir un impact considérable sur l'activité biologique et la pharmacocinétique d'un mAb. L'analyse des variants de charge est une exigence réglementaire pour les mAb. Elle utilise des techniques telles que la chromatographie d'échange de cations (CEX) et la focalisation isoélectrique capillaire (cIEF).

Répartition de taille : le matériel de production initial contient souvent des variants de taille telles que des agrégats, des fragments et des biomolécules présentant des chaînes légères supplémentaires. Comme ils peuvent affecter l'immunogénicité et l'activité, il est important de surveiller leur présence. La chromatographie d'exclusion stérique (SEC) est la méthode la plus couramment utilisée pour évaluer la répartition de taille, mais des techniques telles que la diffusion dynamique de la lumière (DLS) et l'électrophorèse capillaire sur gel de dodécylsulfate de sodium (CE-SDS) sont également très instructives.

Analyse de la masse moléculaire : la masse moléculaire est un indicateur majeur de l'identité des mAb, influencée par la nature des chaînes légères et lourdes ainsi que par les PTM. Généralement évaluée par l'analyse de la masse intacte (IM), la masse moléculaire des mAb peut également être étudiée en déglycosylant les chaînes lourdes pour éliminer l'une des principales sources d'hétérogénéité des protéines.

Cartographie des séquences : une technique de cartographie des séquences largement utilisée pour déterminer l'identité des mAb, la cartographie peptidique, va de la génération de cartes peptidiques mono-enzymatiques à des analyses plus complexes telles que l'acquisition dépendante des données (DDA) ou les méthodes de dissociation activée par collision (CAD). Ces informations peuvent être améliorées en utilisant le séquençage N- ou C-terminal, ou la spectrométrie de mobilité ionique.

Analyse des modifications : comprendre et contrôler toutes les modifications qui surviennent au cours du procédé de fabrication permet de générer un produit mAb cohérent. Par exemple, la cartographie des N-glycanes peut renseigner sur la stabilité, la bioactivité et l'immunogénicité des mAb, tandis que la quantification de l'acide sialique est essentielle pour éviter une sialylation excessive. Il est également judicieux de réaliser une cartographie des disulfures, car la réduction des disulfures induite par la fabrication est connue pour entraîner de mauvais rendements lors de la récupération des mAb.

Tests de caractéristiques physiques : de nombreuses propriétés physiques différentes d'un mAb doivent être testées pendant la fabrication. Il s'agit notamment du pH, de la concentration et de l'osmolalité, autant de caractéristiques essentielles à la fabrication d'un produit pharmaceutique cohérent.



Demande d'informations

Remplissez le formulaire ci-dessous pour discuter de vos besoins en matière de tests d'impuretés et franchir la prochaine étape afin d'assurer l'avenir de votre biothérapie.



Connectez-vous pour continuer

Pour continuer à lire, veuillez vous connecter à votre compte ou en créer un.

Vous n'avez pas de compte ?